Chers membres, 

Nous vous remercions pour vos merveilleux messages que vous nous laissez tous les jours. 

Ils nous motivent, nous encouragent, nous poussent à faire plus et mieux ! 

Vous l’avez très probablement compris, nous essayons de donner notre maximum pour MediaPronos que nous considérons comme notre petit bébé et pour les membres que nous considérons notre famille. 

Nous ne comptons pas les heures dédiées au site, aux membres, aux pronostics, à l’innovation, parce qu’on adore ça, et que cela compte énormément pour nous !
 
Alors, un grand Merci d’être là et de nous le faire savoir chaque jour ❤️


Lionel, Fab, David et la Team MediaPronos
 
 
 

Dijon – Monaco +28,5 ✅

Sport et Championnat Basket – France
Date limite avant de parier Jeudi 06/06 – 20h45
Type de pronostic Vainqueur
Pronostic Monaco (prolongation incluse)
Bookmaker et Cote Unibet/Winamax/Parionsweb @1,95
Mise 30€ (1%)
Indice de confiance (1 à 5) 3,5/5

Match 3 de la demi-finale opposant Monaco à Dijon. Après 2 victoires à domicile, l’ASM se déplace à Dijon qui joue sa survie. Pas un déplacement aisé loin de là sur un parquet presqu’imprenable cette saison. 3 défaites en 16 rencontres disputées, et beaucoup de favoris passés à la moulinette. L’ASVEL, leader de la saison régulière, a coulé 94-77, Strasbourg s’est fait dévoré en saison régulière (80-55) et en playoffs (94-62), Limoges n’a pas existé (109-87), de même pour Nanterre battu 87-81. Il est bien connu que cette saison, jouer au palais des sports Jean-Michel Geoffroy n’a rien d’une partie de plaisir. Sauf peut-être pour une équipe comme Monaco, la seule du Top 8 à avoir gagné là-bas cette saison (84-81). Un succès forcément douloureux, acquis dans le money-time, au bout du suspense.

Un succès assez proche de la fin de saison qui a sa place dans cette analyse. Il est connu et reconnu que les playoffs sont un monde à part. Que ce qui est acquis en saison régulière ne vaut plus grand chose par rapport aux matches couperets des phases finales. Pour autant, les enseignements de cette victoire de l’ASM en déplacement sont toujours d’actualité, c’était il y a seulement 6 semaines. La Roca Team est transfigurée en cette 2ème moitié de saison. Une seule défaite sur les 17 matches retour, chez le leader et par un seul point d’écart. Limoges s’est fait écrasé au 1er tour des playoffs, et la JDA, malgré son grand coeur, n’a pas su ramener un succès de Gaston Médecin lors des 2 premiers matches.

La formule est simple, Dijon sera éliminé en cas de défaite à domicile jeudi soir. Un scénario que j’envisage. Sans m’appuyer sur la victoire de Monaco en saison régulière sur ce parquet, nous arrivons à un moment clef des phases finales. Celui où les toutes meilleures équipes se distinguent des meilleures équipes. La nuance est fine mais à son importance à ce moment de la saison. Il s’agira du 57ème match de Dijon cette saison (coupe d’Europe + coupe de France + saison régulière + playoffs). Une saison à rallonge pour ce court effectif. Laurent Legname a beau avoir fait des miracles durant toute la saison pour amener ses joueurs aussi loin, il semble que l’aventure pourrait s’arrêter dès le match 3.

Sur les 2 premières rencontres à Monaco, l’effectif bourguignon était atteint physiquement. Le jeu très rugueux prôné par Sasa Obradovic éteint à petit feu cette équipe de Dijon. David Holston, MVP de la saison régulière, porte les siens comme il le peut mais est plutôt esseulé. Son compère du backcourt Axel Julien n’en finit plus d’étonner et Gavin Ware tient la baraque dans la raquette. 3 joueurs qui performent, et c’est à peu près tout. Chassang n’est plus aussi précieux en sortie de banc, Leloup ne rentre plus un tir, Ryan Pearson n’a plus le même impact qu’en saison régulière. Emegano s’est bien rattrapé sur le match 2 mais est irrégulier. En clair, cette équipe, aussi virevoltante et prometteuse en saison régulière, n’arrive pas réellement à confirmer en phases finales. Si Strasbourg n’a pas résisté au 1er tour, Monaco ne tremble pas et domine dans chaque secteur du jeu son adversaire. Même sans Gerald Robinson et avec un Dee Bost touché à la cheville, la Roca Team domine physiquement son adversaire et affiche très peu de faiblesses .Ouattara est sur un nuage sur cette demi-finale et Paul Lacombe est égal à lui-même : excellent. Kikanovic et Buckner sécurisent très bien la raquette. Monaco à mes yeux le favori numéro 1 en France, devant l’Asvel, même sans l’avantage du parquet.

Dijon a livré la meilleure saison de son histoire, a battu les meilleures équipes sur son parquet, mais j’ai le sentiment que l’aventure va subitement s’arrêter dès la troisième manche. Je ne parie jamais contre ce club lorsqu’il évolue à domicile mais je ne vois pas vraiment l’intérêt vu la physionomie de la série en cours. Malgré un match 1 très accroché où Dijon a su remonter un gros écart, je trouve la différence de niveau assez importante. Dijon est vraiment cramé physiquement, les rotations n’apportent plus beaucoup, le salut passe par des coups d’éclats (individuels ou collectifs), mais concrètement le niveau de jeu n’est plus suffisant avec des jambes aussi lourdes, d’autant que l’adversaire est très coriace. De base, je trouve la cotation des books assez juste ici, mais vu le contexte, je placerai plutôt Monaco légèrement favori, même à l’extérieur.

L’effectif est très soudé et en grande confiance, l’équipe n’a toujours pas perdu de match en phase finale, a perdu qu’un seul de ses 20 derniers matches disputés en championnat. Même si l’équipe connaît parfois quelques relâchements, Obradovic guide ses joueurs à la perfection et rien n’est laissé au hasard. Cette équipe est taillée pour le titre et je les joue sans hésiter pour doubler ma mise. Le pari est jouable jusqu’à @1,80

❤️  MediaPronos a besoin de ton soutien 

Quand tu souhaites t’inscrire sur un site partenaire (ou bien une connaissance à toi), pense à passer par ces liens, cela permet à MediaPronos de continuer à exister!  Merci  🙏🏻

🆕 Sorare: Fantasy Football disponible ici
🆕 Etoro: Crypto-monnaies et bourse disponible ici

68% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent en négociant des CFD avec ce fournisseur. Vous devez savoir si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de perdre votre argent. Votre capital est assujetti à un risque. Les utilisateurs d’eToro en France ne peuvent pas ouvrir de positions pour acheter de vrais actifs cryptographiques, tous les ordres sont ouverts en tant que CFD.

Calculateur de mises

Sélections Cotes de l’évènement
A
B
Total des mises
 

9 réflexions sur “Dijon – Monaco +28,5 ✅”

      1. Sans raison particulière. Dee Bost est apte et Robinson, absent lors des 2 premiers matches, fait parti du voyage malgré sa blessure au dos. Il est clair que de jouer à Dijon est compliqué, mais pour cette rencontre particulièrement, je vois une value à toucher Monaco à + de @2,00, à eux de finir le travail

  1. Quel match ! Monaco est si redoutable. Dijon a parfaitement debuté son match comme c’etait attendu. L’ASM a fait le dos rond pour bien revenir en 2eme MT. Content que l’analyse ait payé, Dijon a fait tremble Monaco mais etait dans le dur physiquement, combiné à une absence sur le rebond dans les dernieres minutes cela a ete fatal. Une belle cote pour doubler en esperant voir un scenario identique pour Venezia demain soir 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Les autres pronos

REJOINS MEDIAPRONOS

Et PROGRESSE aux paris sportifs !

INSCRIPTION GRATUITE

5/5

98% de membres satisfaits